31 août

Publié le par echosdelabastide


Saint Aristide Philosophe à Athènes (2ème s.)

Philosophe païen à Athènes, il se convertit au Christ, selon la chronique d'Eusèbe, et il adressa à l'empereur Hadrien une apologie où il souligne la nouveauté de la religion du Christ, message d'espérance et d'amour. Il règne dans cet écrit un ton de sincérité joyeuse qui prouve combien l'auteur était heureux d'avoir trouvé la foi. Cette apologie a été retrouvée traduite en syriaque, en arménien et en grec.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aristide_d%27Ath%C3%A8nes



Saint Aidan de Lindisfarneb Evêque-abbé (+ 651)

Moine irlandais, disciple de Saint-Senan. Nommé évêque de Clogher, il démissionne pourtant de cette charge pour devenir simple moine à Iona. À la demande de Saint-Oswald, le roi de la Nothumbrie (Angleterre), il devient missionnaire pour évangéliser les populations locales. Il fonde également le monastère de Lindisfarne, qui deviendra plus tard un haut lieu de développement intellectuel et spirituel.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aidan_de_Lindisfarne
http://stmaterne.blogspot.com/2008/08/saint-aidan-de-lindisfarne-abb-vque-et.html



Bienheureux Albertin moine de la paix (+ 1294)

ou Albertino.
prieur général de Fontavellana.
Ermitage de la Sainte Croix de Fonte Avellana (assignée aux camaldules en 1569)
http://translate.google.com/translate?hl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.fonteavellana.it%2Fmonastero_presentazione_francese.htm

A lire aussi: Sant'Albertino monaco di pace
http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=3288861
"L'auteur tente de retracer le portrait et la biographie d'un moine italien du XIII[e] siècle, saint Albertino, en se fondant sur la collection des Cartes de Fontavellana comme sources. De lui on ne connaît ni sa date de naissance ni celle de sa mort : on sait seulement qu'il fut le prieur de Fonte Avellana entre 1265 et 1294. Son procès de canonisation eut lieu sous Jean XXII vers 1325 et il pose le problème d'une spiritualité érémitique. L'auteur montre aussi comment ce saint a pu influencer Dante par le type particulier de spiritualité qu'il a développée"



Bienheureux André Dotti prêtre (+ 1315)
Originaire de Toscane, tout d'abord militaire et capitaine, il entra dans l'Ordre des Servites de Marie à la suite de saint Philippe Benizi. Puis, il se retira dans l’ermitage de la Vallicola en Toscane, où il se livrait aux pratiques de la mortification pour imiter la Passion de Jésus et à la contemplation du Christ ressuscité. Il se donna à la prédication et à la pénitence. Ses missions évangéliques convertissaient de nombreux chrétiens à une vie plus spirituelle.
Son culte fut confirmé en 1806.



Saint Ay (+ 593)
ou saint Y.
Célébré au diocèse d'Orléans. Il fut vicomte de cette ville. Très enclin à la colère et à la cruauté, il se convertit à une vie plus évangélique après un pèlerinage à Rome et aux Lieux Saints de Jérusalem. Le diocèse d'Orléans conserve sa mémoire : Saint Ay-45130.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Ay



Saint Ebrégésile évêque de Meaux (7ème s.)
ou Evrèle.
Il fut d'abord moine à l'abbaye de Jouarre et ses vertus donnèrent l'exemple à ses moines puis à ses fidèles.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jouarre#Monuments_et_lieux_touristiques



Saint Gildard (8ème s.)
Prêtre du diocèse de Nevers, qui édifia ses paroissiens par ses vertus dignes de celles du saint curé d'Ars. Son culte se maintient encore dans ce diocèse.



Saint Jean de Ryla Moine en Bulgarie (+ 946)

Ermite en Bulgarie, il fonda un monastère célèbre qui est l'un des centres de la vie spirituelle de ce pays et maintint en des jours difficiles la fidélité à la foi des apôtres. L'Eglise romaine le fête le 31 août.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_de_Rila



Saints Joseph et Nicodème (1er s.)
Ils sont fêtés chacun séparément dans les synaxaires grecs. Ils attendaient tous deux le royaume de Dieu et se déclarèrent publiquement disciples de Jésus-Christ au pied de la Croix, veillant à l'ensevelissement du Seigneur.



Saint Paulin de Trèves Evêque (+ 358)
Défenseur intrépide de la foi du concile de Nicée et fidèle partisan de saint Athanase, il fut, pour cette raison, exilé en Asie Mineure. Plusieurs Pères de l'Eglise parlent de lui en faisant l'éloge de sa fermeté dans la foi.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Athanase_d%27Alexandrie#Notes



Sainte Quenburge Vierge, moniale à Wimborne (VIIIe siècle), soeur de Cuthburge
Pas d'information complémentaire.



Saint Raymond Nonnat Prêtre de l'Ordre de la Merci (+ 1240)

Religieux de l'Ordre de Notre-Dame de la Merci, il se livra lui-même en otage pour obtenir la libération d'un prisonnier à Tunis. Il se consacra à l'évangélisation de ses compagnons d'infortune. Pour cette raison ses geôliers lui mirent aux lèvres un cadenas qu'on n'ouvrait que pour les repas.
Il fut libéré grâce à une rançon, et revint à Rome comme procureur de son Ordre.
Il rencontra saint Louis, envoyé par le Pape pour décider le roi de France à partir en croisade.
Quelques mois avant sa mort, il fut nommé cardinal et mourut à Barcelone.

Raymond Nonnatus, son nom n'est pas celui de sa famille car sa mère est morte à sa naissance et il a dû être mis au monde par césarienne (nonnatus='non né').

Autre biographie:
Fils d’un seigneur de la Catalogne (France), il voit le jour dans des circonstances tragiques puisque sa mère décède alors qu’elle est enceinte de sept mois et que l’enfant qu’on en extirpe est bien vivant. Convaincu qu’il s’agit d’un signe du Ciel, son père le fait aussitôt baptiser puis instruire avant de l’associer à ses affaires. Pour ne pas déplaire à son père, Raymond se soumet, en dépit de son désir d’entrer en religion. Il profite de sa situation pour se mêler aux bergers et aux ouvriers, avec qui il passe son temps en prière. Puis, ayant enfin obtenu le consentement de son père, il entre comme novice chez les Mercédaires de Barcelone. Dès lors, il se consacre au rachat des prisonniers captifs des barbares en Afrique du Nord et lorsque les moyens lui manquent, il s’offre lui-même en otage à leur place. Quelques années plus tard, il est nommé cardinal par le Pape Grégoire IX. Convoqué à Rome par ce dernier, il ne réussit malheureusement pas à s’y rendre puisqu’il décède d’une forte fièvre en cours de route (1204-1240) Saint-Raymond Nonnat est le patron des gynécologues-obstétriciens et le protecteur des femmes enceintes et des nouveaux-nés. Il est invoqué pour guérir la fièvre.

Voir aussi:
http://www.magnificat.ca/cal/fran/08-31.htm#raymond
http://missel.free.fr/Sanctoral/08/31.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Nonnat




Les Églises font mémoire…

Anglicans : Aidan (+env. 651), évêque de Lindisfarne, missionnaire

Catholiques d’occident : Abbond (+469) et Félix (IVe s.), évêques de Côme (calendrier ambrosien)

Coptes et Éthiopiens (25 misra/nahasë) : Bessarion le Grand (IVe s.), moine (Église copte)

Luthériens : John Bunyan (+1688), prédicateur du Réveil en Angleterre ; Ludwig Zimmermann (+1906), témoin jusqu’au sang en Lettonie

Orthodoxes et gréco-catholiques : Déposition de la Ceinture de la très sainte Mère de Dieu dans l’église de Chalkoprateia (IVe-Ve s.) ;
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsaout/aout31.html
Jean de Rila (IXe-Xe s.), anachorète (Église serbe) ; Christodule le Moine (XIIe s. ; Église géorgienne)

Syro-occidentaux : Gabriel de Beth Qustan (VIIe s.), higoumène et évêque

Publié dans Calendrier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Franck SABATIER 31/08/2010 11:47


Bonjour, je tenais à te féliciter pour autant de travail de recherche, pour ta foi si grande soit-elle, un blog très utile pour tous et pour l'Eglise et l'église... Comme le Seigneur Père, Fils et
Saint-Esprit doit-être fier de toi et de ton travail, encore merci !
Que Dieu te bénisse et te garde... fraternellement, Franck.