06 mai

Publié le par echosdelabastide

 Saint Jacques Chastan Missionnaire en Corée (+ 1839)

CHASTAN, Jacques-Honoré (Le Ve), martyr en Corée, vit le jour à Marcoux (Basses-Alpes), le 7 octobre 1803.... J.-H. Chastan fut décapité le 21 septembre 1839.... Le 6 mai 1984, à Séoul, à l’occasion de son voyage en Corée, le Pape Jean-Paul II réunit dans une même canonisation 103 bienheureux.
http://www.mepasie.org/?q=saint-jacques-chastan

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Chastan
http://archipretrebleone.free.fr/chastan-lettres.htm



Bienheureuse Prudence Religieuse augustine (+ 1492)
Prudence Castori rejoignit les ermites de saint Augustin à Milan. Elle devint abbesse-fondatricce d'un nouveau couvent à Côme, en Italie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Prudence



Sainte Avoye (3ème s.)
ou Aure ou Aurée.
Fêtée dans le diocèse de Paris, elle est quelque peu oubliée maintenant d'autant que les faits de son existence relèvent surtout de la légende. Et pourtant la tradition la faisait venir de Sicile où elle refusa un jeune homme épris de sa beauté. A la mort de son père, sa mère voulut la marier avec un petit roi de Grande-Bretagne. Et c'est durant ce voyage que les Huns massacrèrent sainte Ursule et tant d'autres. Avoye en sortit saine et sauve, mais captive d'un chef barbare qui voulut la prendre pour épouse. Elle se refusa à toute ses avances, redevint libre et s'en fut solitaire dans la région de Boulogne. Si belle que soit cette tradition, elle n'est pas historique.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/2055/Sainte-Ursule.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quartier_Sainte-Avoye
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Ouen-de-Mimbr%C3%A9



Saint Barbare ou Barbaros, martyr (+ 362)
Il appartenait à l'armée de l'empereur Julien l'Apostat. Quand il fut sommé d'offrir un sacrifice aux idoles pour rendre grâce d'une victoire, il refusa et pour cela il fut torturé puis décapité avec plusieurs de ses compagnons, saint Bacchus, un général, saint Callimaque et saint Denys.
http://nominis.cef.fr/contenus/saint_582.html



Sainte Bénédicte Vierge romaine, religieuse (VIe siècle)



Saint Eadbert Evêque de Lindisfarne (+ 698)
A la mort de Saint Cuthbert, évêque de Lindisfarne, en 687, saint Edbert (Eadbert, Eadbeorht) lui succéda. Bède Le Vénérable écrivit qu'Edbert fut un homme remarquable par sa connaissance des Ecritures et son obéissance aux Commandements de Dieu, en particulier par sa générosité. Bede nous rapporte que chaque année, saint Edbert «obéissait à la loi de la Dîme dans l'Ancien Testament, donnant un dixième de son bétail, de sa récolte, de ses fruits et de ses vêtements aux pauvres».
Onze ans après le décès de Cuthbert, on ouvrit son tombeau et on découvrit le corps sans corruption, ses jointures toujours souples, et ses vêtements propres et nets. Edbert baisa les vêtements qui avaient recouvert le corps du saint, puis ordonna qu'on lui enfilât des vêtements neufs et qu'on lui réalisât un nouveau tombeau. Ce dernier, dit-il, devant recevoir une place d'honneur. Et il donna pour instruction à ses moines de laisser un espace en dessous de ce cercueil pour son propre tombeau, qu'il allait occuper d'ici peu.
Edbert imita son prédécesseur dans d'autres actes pieux, passant 40 jours de méditation solitaire deux fois par an - au Carême et durant l'Avent - sur une petite île, et construisant de belles églises. Il fit placer un toit en plomb sur l'église en bois bâtie par Saint Finan et dédiée à Saint Pierre sur Lindisfarne.
Mort le 6 Mai 698, Edbert repose, comme Cuthbert, dans la cathédrale de Durham, le corps des deux saints y ayant été transféré en 875 après avoir voyagé de longues années durant pour échapper aux prédateurs venus de Scandinavie.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/837/Saint-Cuthbert.html
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1213/Saint-Bede-le-Venerable.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%AAque_de_Lindisfarne



Saint Colman Mac Ui Cluasigh (VIIe siècle)
Professeur à Cork, il rédige une prière en vers destinée à demander la protection des populations contre la peste jaune qui décime alors les populations irlandaises. Pour protéger ses élèves contre la terrible maladie, il les déplace pour les installer sur une île.



Saint Evode évêque d'Antioche (1er s.)
Selon la lettre de saint Ignace aux fidèles d'Antioche, il fut consacré évêque par saint Pierre lui-même et termina sa vie par un glorieux martyre.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/2032/Saint-Ignace-d-Antioche.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vode_d%27Antioche



Bienheureux François de Montmorency-Laval évêque du Québec (+ 1708)

Béatifié par le pape Jean-Paul II le 22 juin 1980.

"...le christianisme canadien Nous semble revêtu d’une grande vocation: celle d’une nouvelle et magnifique expansion.
C’est une vocation qui s’enracine dans des traditions étonnantes: pensons, par exemple, aux martyrs canadiens; pensons au vénérable François de Montmorency-Laval."
message du pape Paul VI aux citoyens du Canada, Dimanche 22 septembre 1963
http://www.vatican.va/holy_father/paul_vi/speeches/1963/documents/hf_p-vi_spe_19630922_canada_fr.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_de_Montmorency-Laval
http://www.geocities.com/hgig.geo/lavalndc.html
http://www.geocities.com/Athens/Forum/4591/lav_chronologie.htm
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Francois_de_Montmorency_Laval
http://causa.sanctorum.free.fr/francois_de_laval.htm
http://www.biographi.ca/009004-119.01-f.php?BioId=35012&query=laval



Saint Germain de La Mer (+ 460)
Martyr. Disciple de saint Germain l'Auxerrois, évêque itinérant qui évangélisa le littoral normand.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Germain_%C3%A0_la_rouelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_saints_sauroctones



Bienheureux Hatta (+ 699)
Abbé de Saint Vaast d'Arras. On ne connait rien en détail sur les faits et gestes du bienheureux. Mais, selon un historien d'Arras, "la ferveur qu'il suscita dans la vie de l'abbaye fait suffisamment l'éloge de ce saint Abbé."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Vaast_d%27Arras



Bienheureux Henri Kaczorowski (+ 1942)
Supérieur de séminaire de Wloclawek, en Pologne, il fut arrêté par les nazis pour ses activités pastorales. Déporté à Dachau, il fut assigné au "bloc des invalides" tant était grande sa déchéance physique après tant de souffrances. Il fut enfin conduit à la chambre à gaz le 6 mai 1942.



Saint Jean Porte Latine solennité du martyre de l'apôtre et évangéliste (1er s.)

Saint Jean, apôtre, devant la Porte latine.

Saint Jean Porte Latine est le nom d'une fête de l'Église de Rome en l'honneur de saint Jean, apôtre et évangéliste.
"Saint Jean, amené d'Ephèse à Rome, chargé de fers, sous l'empereur Domitien, fut condamné par le Sénat à être jeté dans l'huile bouillante. Cette condamnation fut exécutée devant l'actuelle Porte Latine. Il en sortit plus frais et plus jeune qu'il n'y était entré. Le fait est rapporté par Tertullien."

"...Par l’ordre de Domitien, il est conduit à Rome, où, après lui avoir coupé tous les cheveux par dérision, on le jette dans une chaudière d'huile bouillante sous laquelle on entretenait un feu ardent: c'était devant la porte de la ville qu'on appelle Latine. Il n'en ressentit cependant aucune douleur, et en sortit parfaitement sain. En ce lieu donc, les chrétiens bâtirent une église, et ce jour est solennisé comme le jour du martyre de saint Jean..."
(source: Abbaye Saint Benoit, la légende dorée de Jacques Voragine)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome02/070.htm

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint_Jean_Porte_Latine
http://carmina-carmina.com/carmina/Mytholosaints/latine.htm



Saint Job
Les Eglises d'Orient célèbrent de saint homme. Même si son existence n'est pas historique, l'exemple qu'il nous donne dans la Bible des Septante nous unit à tous les saint obscurs qui, malgré leur abandon et leur doute envers la bonté de Dieu, ne perdirent jamais la foi essentielle. Un doute n'est pas un rejet, c'est une question que l'on se pose et qui peut devenir l'occasion d'approfondir la volonté de Dieu.

Voir aussi:
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsmai/mai06.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Job_(Bible)



Saint Justin (1er s.)
Même si son existence historique est difficile à confirmer à cette date, un tombe attirait en Bigorre de nombreux pèlerinages, dès le 6ème siècle, auprès des reliques de ce saint prêtre qui guérissait les malades atteints d'épilepsie. Le diocèse de Tarbes et Lourdes ne l'a pas rayé de son martyrologe local.



Saint Lucius de Cyrène Mentionné parmi les apôtres à Antioche (1er s.)
Actes des Apôtres, chap 13, v 1.
"Or il y avait dans cette Église d'Antioche des prophètes et des hommes chargés d'enseigner : Barnabé, Syméon surnommé Niger, Lucius de Cyrène, Manahène, ami d'enfance du prince Hérode, et Saul."
bible liturgique c aelf



Sainte Marie Catherine Troiani (+ 1887)
D'origine italienne, elle exerça son apostolat au Caire et fonda la congrégation des soeurs franciscaines des missions.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Catherine_Troiani



Saints Marien et ses compagnons, martyrs à Lambèse, en Numidie (+ 259)
et ses compagnons martyrs. Il exerçait la fonction de lecteur dans la communauté chrétienne de Circé (actuellement Constantine en Algérie). Il fut arrêté sous Valérien avec beaucoup d'autres chrétiens de cette région. Ils furent réunis sur le flanc d'une colline, eurent les yeux bandés et furent mis en rang. Les bourreaux passèrent au milieu d'eux, les décapitant ou les égorgeant les uns après les autres.



Saint Pétronax Abbé bénédictin au Mont-Cassin (+ 747)
Né à Brescia (Italie), il est appelé le "deuxième fondateur de Mont-Cassin". En 717, y faisant un pélerinage à la demande du pape Grégoire II, il trouva le monastère en ruines, il restait seulement quelques ermites qui l'élirent leur supérieur. Grâce à des donations, il restaura le monastère de saint Benoît et lui redonna la vigueur d'antan.
Saint Willibald, évêque d'Eichstatt, et saint Sturm de Fulda furent moines sous son autorité.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/613/Saint-Gregoire-II.html
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1483/Saint-Benoit.html
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/1464/Saint-Willibald.html
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/275/Saint-Sturm.html

Autre biographie:
St-Pétronace du Mont-Cassin Moine bénédictin à Brescia, en Lombardie, puis abbé. À la demande du pape Grégoire II, en 717, il restaure et réhabilite le monastère du Mont-Cassin, qui avait grandement souffert des invasions des Lombards. Les quelques moines qui subsistent le nomment abbé, et d’autre disciples se joignent bientôt à la communauté. Avec le support financier de plusieurs nobles généreux et l’aide de trois papes, il parvient à rétablir le prestige et la renommée de cette maison (670-747)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Petronax



Saint Protogène (5ème s.)
évêque qui favorisa la croissance du Royaume de Dieu en Mésopotamie.



Saint Seraphim de Dombos (+ 1602)
Il était né dans un petit village en Béotie (Grèce) et ce fut le prêtre de ce village qui lui fit découvrir les saintes Ecritures et la vie des saints, tout en le formant aux études classiques. Séraphim préféra la vie monastique, devint prêtre et obtint de son higoumène la possibilité de se retirer dans la solitude pour y vivre dans l'hésychia, sur la colline de Dombos, près de Levadia. Pour les disciples qui venaient à lui de plus en plus nombtreux, il construisit un monastère, malgré les difficultés nées de l'opposition des Turcs. Il plaça ce monastère sous la juridiction directe du patriarche de Constantinople et non point sous la juridiction de l'évêque local, afin de vivre une vie monastique moins troublée par les querelles locales.



Les Églises font mémoire…

Coptes et Ethiopiens (28 barmüdah/miyazya) : Milon, moine et martyr (Église copte)

Luthériens : Frédéric le sage (+1525), soutien de la Réforme en Saxe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_III_de_Saxe

Orthodoxes et gréco-catholiques : Job le juste, prophète

Publié dans Saints

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article