2 février

Publié le par echosdelabastide

Décès 
Célébrations 
Fête catholique et orthodoxe 
Saints catholiques du jour 
Saints orthodoxes du jour 
Giovanni Bellini
Présentation de Jésus au Temple
Rencontre du Seigneur Jésus avec le vieillard Syméon
Célébrée dès le 4ème siècle à Jérusalem, cette fête eut d'abord pour objet la rencontre du Seigneur Jésus avec le vieillard Syméon. En proclamant que cet enfant était la lumière du monde et serait un signe de contradiction, le vieillard achevait de manifester que Jésus était le Messie, Sauveur du monde. Au 7ème siècle, cette fête commence à être célébrée à Rome et s'accompagne d'une procession de pénitence qui, commencée à l'aurore, se faisait à la lumière des cierges, pour témoigner que dans la nuit du monde, Jésus était cette lumière tant attendue. La bénédiction des cierges ne date que du 10ème siècle. En Gaule, la fête devint mariale, reprenant la Purification exigée des jeunes mères juives qui se faisait quarante jours après la naissance, d'où la date de la fête qui se rattache encore au mystère de Noël.
La Purification de la Vierge Marie eut lieu quarante jours après la Nativité du Seigneur. Cette fête a été nommée ordinairement de trois manières, la Purification, Hypapante ou rencontre, et la Chandeleur... Cette fête a reçu le nom d'Hypapante, ce qui est la même chose que Présentation, parce que Jésus a été présenté au temple: Hypapante veut encore dire rencontre*, parce que Siméon et Anne se rencontrèrent avec le Seigneur, qu'on offrait dans le temple.
*De hypa, qui veut dire aller, et anti, contre.
(source: Abbaye saint Benoît.)
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome01/039.htm

Un internaute nous écrit:
l'Eglise grecque melkite catholique (liban , syrie etc..) célèbre cette fête le 2 février, d'autres penchent pour le 3.

Lecture

Dans le Temple saint Siméon portait l’enfant ; il chantait : « Tu es venu, ô Compatissant, tu as eu pitié de ce vieillard, tu as accordé à mes vieux os de trouver la paix dans le Shéol. C’est par tes mains que de ma tombe je serai élevé jusqu’au ciel ». Anne embrasse le bébé et pose sa bouche sur ses lèvres, alors l’Esprit reposa sur elle ; comme Isaïe, dont la bouche était muette tant qu’un charbon ardent ne touchât ses lèvres et ne lui déliât la langue ; Anne, elle aussi, brûlait à cause de l’Esprit sorti de la bouche du Christ. Et voici qu’elle se mit à chanter : « Fils royal et méprisé, tandis que tu te tais, tu comprends, caché, tu vois, tenu dans l’obscurité, tu sais, Dieu-homme, gloire à ton Nom » (Ephrem le Syrien, Hymnes).

Voir aussi:
http://www.levangileauquotidien.org/www/popup-saints.php?language=FR&id=93&fd=1
http://missel.free.fr/Sanctoral/02/02.php
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsfevrier/fev02.html
http://admin.centerblog.net/compte/login/ecrire/modif.php?msg_ID=6572894
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chandeleur
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/02/02/index.html



Saint Adalbade Martyr originaire du nord de la France (+ 652)
ou Adalbaud. Originaire du nord de la France, il s'en fut au pays basque pour plusieurs expéditions militaires. C'est là qu'il rencontra et épousa sainte Rictrude, une jeune femme d'une grande sagesse et dont les charmes modestes firent de ce ménage un couple uni et heureux. Lors d'un déplacement dans la région de Périgueux, il fut attaqué et assassiné par des membres de sa belle-famille, jaloux de lui. On le considéra comme un martyr et fut longtemps honoré comme tel.



Bienheureux André Charles Ferrari Cardinal archevêque de Milan (+ 1921)
Il se préoccupa, dès les premières années de son sacerdoce, des enfants et des jeunes abandonnés. Il fonda pour les ouvriers de nombreuses « Maison du Peuple » multipliant à leur intention ses initiatives sociales : maison des enfants, centre de réducation pour les détenus libérés. Il fut aussi le promoteur de journaux et revues. Le cardinal soutint également l'Université catholique de Milan qui venait de naître. Enfin, à dos d'âne ou à pied, il visita quatre fois son grand diocèse, même dans les localités les plus inaccessibles, là où depuis des temps immémoriaux, les quelques villageois n'avaient vu un évêque se préoccuper de leur petite bourgade.
Il fut béatifié en mai 1987.
Lire aussi sur le site de l'abbaye Saint Benoît (Suisse).
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/hagiographie/fiches/f0281.htm



Saint Apronien Martyr à Rome sur la voie Salaria (+ 304)



Sainte Catherine de Ricci Prieure des Dominicaines de Prato (+ 1590)

Reliques de Catherine de Ricci dans la Basilica di Santa Caterina de' Ricci à Prato

Prieure dominicaine de Ricci en Italie qui collabora, par correspondance, avec le pape saint Pie V, avec l'archevêque de Milan, saint Charles Borromée et sainte Marie-Madeleine de Pazzi. Elle soutenait tous leurs efforts en ces temps du grand mouvement réformateur de l'Eglise.

Autre biographie:
Originaire de Florence, Catherine devient orpheline en très bas âge et est ensuite élevée par sa grand-mère. À 6 ans, elle est placée à l'école du couvent de Montecelli, qui est gouverné par sa sa tante. Elle y demeure par la suite et devient tertiaire dominicaine. Sa vie est marquée de nombreux épisodes d'extase, de visions et elle reçoit aussi les stigmates du Christ.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_de_Ricci
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/02/13/index.html



Saint Colomban Reclus irlandais (+ 959)
A ne pas confondre avec le saint irlandais, fondateur de tant de monastères dont celui de Luxeuil dans les Vosges. Saint Colomban fêté ce jour était un reclus irlandais qui s'en vint à Gand en Belgique, où il vécut en ermite près de l'église Saint-Bavon.



Saint Cornélius le centurion (Ier siècle)

Pierre baptisant le centurion Corneille
Francesco Trevisani, 1709

Centurion de l'armée romaine basé à Césarée, en Palestine. Païen, il est frappé de l'Esprit Saint pendant qu'il est en train d'écouter un sermon de l'Apôtre Saint-Pierre. Il demande ensuite à ce dernier de baptiser toute sa famille, et devient le premier évêque de Césarée.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Corneille_(centurion)



Sainte Feock En Cornouailles (?)
De son passage sur la terre de Cornouailles, il ne reste qu'une église qui porte son nom, perpétue sa mémoire et attire encore des pèlerins.



Saint Floscule Evêque d'Orléans (+ 500)
ou Flou. Evêque d'Orléans, il y fut célébré avec saint Aignan. On donna même son nom à une rue de la ville. C'est tout ce que l'on sait de lui.



Vénérable François Libermann Prêtre (+ 1852)
Le décret d'héroïcité des vertus du serviteur de Dieu, déclarant Vénérable le Père François Libermann, fut publié le 19 juin 1910.
La Congrégation du Saint-Esprit, Montréal, (Québec)
http://www.spiritains.qc.ca/Historique/Libermann/libermann.htm
A lire sur le site du Vatican:
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/speeches/2002/may/documents/hf_jp-ii_spe_20020524_message-schouver_fr.html

"En 1848, le Père François Libermann, né dans une famille juive de l’Alsace et fils de rabbin, converti à la foi chrétienne à l’âge de vingt-quatre ans, devint le second fondateur de la Congrégation, en l’unissant à la Congrégation du Saint-Cœur de Marie qu’il avait fondée en 1841, et en l’orientant, de façon prioritaire, vers le service missionnaire du continent africain."
Message du pape Jean-Paul II au supérieur général de la congrégation du Saint-Esprit (du Vatican, le 20 mai 2002)

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Libermann
http://judaisme.sdv.fr/histoire/rabbins/liberman/famil.htm



Saint Gabriel Crieur pour l'église du Patriarcat des Iles aux princes (+ 1676)
Originaire des Iles aux princes, il était crieur pour l'église du Patriarcat, en ce temps où les cloches étaient interdites. Bousculé par un turc dans la rue, il fut saisi par la foule qui le conduisit au juge et le juge au bourreau. Il fut condamné à mort pour sa fidélité à l'Eglise et au Christ.



Saint Goal Ermite breton (7ème s.)
ou Gudgual. Ermite breton qui se retira dans une petite île de la rivière d'Etel près de Lorient. Plus tard, il se retira à Camors où il fonda, avec ses disciples, un petit couvent où il vécut paisiblement jusqu'à sa mort. Plusieurs paroisses du Morbihan l'ont choisi comme saint titulaire de leur église et une des pointes de l'île de Tudy dans le Finistère porte son nom.



Sainte Hadeloge Vierge au monastère de Kintzingen (8ème s.)
Vierge au monastère de Kintzingen qu'elle avait fondé en Franconie. Elle était fille de Charles Martel, le vainqueur des Arabes à Poitiers. Son père voulait la contraindre au mariage, elle préféra être l'unique épouse du Christ.

Autre biographie:
Princesse franque (elle serait fille de Charles Martel ou de Pépin d’Héristal). Dès son plus jeune âge, elle décide de se consacrer à Dieu et refuse de se marier pour prendre le voile à Franconie. Elle aurait ensuite fondé le couvent de Fitzingen, dont elle serait devenue l’abbesse (cet élément est sujet à caution).



Sainte Isabelle de Bruxelles Religieuse capucine à St-Omer (période inconnue)



Saint Jean-Théophane Vénard Missionnaire, martyr au Tonkin (+ 1861)

Il gardait les vaches de son père, petit laboureur de Saint-Loup-sur-Thouet et lisait les "Annales de la Propagation de la Foi." Ce qui l'enthousiamait. Il entra donc aux Missions Etrangères de Paris et, jeune prêtre, il partit au Vietnam du Nord. Après huit années d'apostolat clandestin, il fut décapité, à trente et un ans, après avoir passé soixante jours plié en deux dans une cage de bois, au point que son sang ne circulait plus. Jamais il ne perdit ni son courage ni sa gaieté. Il répétait alors : "Il faut du courage dans la vie, vive la joie !"
Né le 21 novembre 1829 à Saint-Loup-sur-Thouet (Deux-Sèvres), mort le 2 Février 1861 à Hanoï.
Martyr, missionnaire au Tonkin,
Béatifié par Pie X en 1909.
Canonisé par Jean-Paul II à Rome le 19 juin 1988 parmi les 117 Martyrs du Vietnam.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_19880619_martiri_vietnam_fr.html
Il est fêté le 13 février. Source diocèse de Poitiers.
http://www.diocese-poitiers.com.fr/spirituel/venard/venard.htm

"Nous sommes tous des fleurs plantées sur cette terre et que Dieu cueille en son temps, un peu plus tôt un peu plus tard."
Théophane Vénard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ophane_V%C3%A9nard



Saint Jourdain de Trébizonde Chaudronnier à Constantinople (+ 1650)
Un jour qu'il faisait fête avec des collègues turcs, il les entendit se moquer de saint Nicolas. A son tour, il tourna en dérision Mahomet. Ce pour quoi il fut poursuivi. Arrêté, il accueillit joyeusement la sentence de sa mort, mais demanda auparavant le temps de régler ses dettes. On le laissa faire, et il en profita pour distribuer ses biens aux églises et aux pauvres. Puis il revint se constituer prisonnier et eut la tête tranchée.



Saint Laurent de Cantorbery Premier successeur de saint Augustin de Cantorbery (+ 619)
Il faisait partie de la première mission menée par saint Augustin. Il souffrit beaucoup durant la réaction païenne du roi Eadbaud, après la mort du premier roi chrétien Ethelbert. Il subit d'ailleurs plusieurs fois une cruelle flagellation.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_de_Cantorb%C3%A9ry



Bienheureuse Maria-Katharina Kasper
Fondatrice de la congrégation des Pauvres Servantes de Jésus-Christ (+ 1898)
D'origine paysanne, pauvre et simple, elle vécut toute sa vie dans le travail et les privations, s'employant, avec un inlassable dévouement, à soulager les multiples formes de la misère physique et spirituelle. Pour cela, elle fonda la congrégation des Pauvres Servantes de Jésus-Christ, qui sont actuellement plus de trois mille, en Inde, en Amérique et en Europe



Bienheureux Pierre Cambian Dominicain, inquisiteur dans le Piémont (+ 1365)
Il fut martyrisé par les Albigeois dans l'exercice de ses fonctions.



Les Églises font mémoire...

Anglicans : Présentation du Christ au Temple

Catholiques d’occident : Présentation du Seigneur (calendrier romain et ambrosien)

Coptes et Ethiopiens (24 tubah/terr) : Marie d’Alexandrie (VIe-VIIe s.), moniale (Église copte) ; Marha Krestos de Dabra Libanos (+1497) ; (Église d’Ethiopie)

Luthériens : Présentation du Seigneur au Temple ; Burchard de Wurtzbourg (+753), évêque et évangélisateur

Maronites : Présentation de Jésus au Temple

Orthodoxes et gréco-catholiques : Rencontre du Seigneur, Dieu et notre Sauveur Jésus Christ

Syro-occidentaux : Rencontre du Christ au Temple avec le Vieillard Siméon

Syro-orientaux : Présentation de Jésus au Temple

Vieux Catholiques : Présentation de Jésus au Temple

Publié dans Calendrier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article