10 août

Publié le par Saints & Saintes

Saint Laurent de Rome Diacre et martyr à Rome (+ 258)


SAN LORENZO DIACONO E MARTIRE

La "passio" de St Laurent, rédigée au moins un siècle après sa mort, n'est pas crédible. Le récit prétend que Laurent, diacre du pape saint Sixte II, fut mis à mort trois jours après le martyre de ce dernier et qu'il fut brûlé à petit feu sur un gril, ce qu'on ne souhaite à personne. La plupart des auteurs modernes estiment qu'il fut décapité, comme Sixte. Quoiqu'on pense de la valeur des "acta", il n'en reste pas moins que Laurent a toujours été vénéré, en Orient comme en Occident, comme le plus célèbre des nombreux martyrs romains (voir la liste chronologique, autour des années 258-259...). Les écrits des saints Ambroise, Léon le Grand, Augustin et Prudence témoignent de ce culte.
Son nom est cité dans la première prière eucharistique. Il est représenté comme diacre, tenant un gril ou couché dessus.

Diacre de l'Eglise de Rome, auprès du pape saint Sixte II, il a pour fonction d'être le gardien des biens de l'Eglise. Lorsque l'empereur Valérien prend un édit de persécution interdisant le culte chrétien, même dans les cimetières, il est arrêté en même temps que le pape et les autres diacres. Ils sont immédiatement mis à mort, mais lui est épargné dans l'espoir qu'il va livrer les trésors de l'Eglise. Voyant le pape marcher à la mort, Laurent pleure. Est-il donc indigne de donner sa vie pour le Christ? Saint Sixte le rassure, il ne tardera pas à le suivre. Sommé de livrer les trésors, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles. "Voilà les trésors de l'Eglise." Il est condamné à être brûlé vif sur le gril. Il a encore le sens de l'humour et un courage extraordinaire : "C'est bien grillé de ce côté, tu peux retourner," dira-t-il au bourreau. Il fut l'un des martyrs les plus célèbres de la chrétienté. Au Moyen Age, avec saint Pierre et saint Paul, il était le patron de la Ville éternelle où 34 églises s'élevaient en son honneur. 84 communes françaises portent son nom.
Saint-Laurent est invoqué pour faire disparaître les boutons sur le visage et pour guérir les maladies de peau, particulièrement celles qui provoquent des irritations et des brûlures. À Yffiniac (Côtes d'Armor) se trouve une chapelle où se rendent les personnes qui souhaitent faire disparaître leurs boutons. Là, elles jettent de la boue sur le visage de la statuette du saint. La guérison intervient lorsque la boue, une fois séchée, a complètement disparu.
http://fr.topic-topos.com/chapelle-saint-laurent-yffiniac


Lecture

Paul l’exprime ainsi: « Si un seul est mort pour tous, alors tous sont morts. Et il est mort pour tous afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux »(2Co 5,14-16)… Et si je ne lui dois ma vie que parce qu’il a livré sa vie pour la mienne, cette reconnaissance ne peut être exprimée qu’avec ma vie entière. En cela consiste la logique du christianisme : on ne peut remercier de façon adéqauate qu’avec toute son existence.

(Hans Urs von Balthasar, Cordula ou l’épreuve décisive , 1968)

Prière

C’est l’ardeur de ton amour, Seigneur, qui a donné au diacre saint Laurent de se montrer fidèle dans son service, et d’accéder à la gloire du martyre ; accorde-nous d’aimer ce qu’il aimait, et d’accomplir ce qu’il a enseigné. Par Jésus Christ.


Voir aussi:
http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cclergy/documents/rc_con_cclergy_doc_19022000_slaur_fr.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_de_Rome
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/tome02/118.htm
http://www.calixo.net/~knarf/almanach/laurent/laurent.htm
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/08/10/index.html



Bienheureux Archange Piacentini de Calatafimi prêtre franciscain en Sicile (+ 1460)


Alcamo et la mer en arrière-plan

Né vers 1390 dans une famille noble à Calatafimi en Sicile, capable de privations, il se retire très jeune dans une grotte et a des apparitions mariales. Ordonné prêtre il fait partie des franciscains de Palerme puis fonde le monastère Sainte Marie de Jésus à Alcamo en 1430. Il y restaure l'hôpital de Saint Antoine qui était dans un état d'abandon. On lui attribue de nombreux miracles.

À Alcamo en Sicile, l’an 1460, le bienheureux Archange Piacentini de Calatafimi, prêtre, de l’Ordre des Mineurs, remarquable par sa vie austère et son goût de la solitude.
Martyrologe romain


Province de Trapani ou se situe Alcamo

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alcamo



Bienheureux Augustin Ota martyr japonais (+ 1622)


Monument des martys chrétiens à Nagasaki

Profès religieux Jésuite - Né en 1572, à Ojika, Gotō-rettō, Nagasaki (Japon) dans une famille païenne, après des études dans un monastère de bonzes, il découvre la religion catholique chez les jésuites. Il devient un catéchiste ardent et se dévoue au service des pauvres et des malades. Peu de temps avant son martyr, il demande à être admis comme frère de l'ordre des jésuites - Martyrisé le 10 août 1622, à Ikinoshima (Japon) béatifié le 7 juillet 1867 par Pie IX avec les martyrs du Japon.

À Iki au Japon, en 1622, le bienheureux Augustin Ota, religieux de la Compagnie de Jésus et martyr, décapité pour le Christ et jeté ensuite dans la mer.
Martyrologe romain

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_du_Japon
http://causa.sanctorum.free.fr/martyrs_du_japon_2.htm



Saint Blane Évêque en Écosse (6ème s.)


Blain ou Blaan.
Né sur l'île de Bute au Sud-Ouest de l'Écosse, il fit ses études en Irlande et y devint moine. De retour en Écosse, il fut ordonné prêtre et se consacra à son travail missionnaire. Il fut nommé évêque de Kingarth qui était siège épiscopal à cette époque. Il a fait un pèlerinage à Rome. On le crédite de miracles. Il est enterré à Dunblane, un site qui porte son nom.

En Écosse, au VIe siècle, saint Blain, évêque.
Martyrologe romain


Cathédrale de Dunblane

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bute_(%C3%89cosse)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dunblane



Bienheureux Claude-Joseph, François et Lazare prêtres martyrs à Rochefort (+ 1794)


Les pontons de Rochefort

Morts le 10 août 1794: Claude-Joseph Jouffret de Bonnefont, sulpicien, supérieur du petit séminaire d'Autun, déporté sur les Deux-Associés à l'âge de 42 ans - François François (frère Sébastien), capucin, sur les Deux-Associés à l'âge de 45 ans - Lazare Tiersot, chartreux à Beaune (Côte-d'or), sur le Washington à l'âge de 55 ans.
Béatifiés le 1er octobre 1995 par Jean-Paul II.
Les bienheureux martyrs des pontons de Rochefort (diocèse de Sens-Auxerre)
http://catholique-sens-auxerre.cef.fr/spip1.9/Les-bienheureux-martyrs-des.html

Depuis 1910, chaque deuxième quinzaine d'août, a lieu un pèlerinage en souvenir des prêtres déportés (diocèse de La Rochelle)
http://www.catholique-larochelle.cef.fr/Ile-Madame,246

Dans la baie devant le port de Rochefort, en 1794, les bienheureux Claude-Joseph Jouffret de Bonnefont, sulpicien, François François, capucin, et Lazare Tiersot, chartreux, tous trois prêtres et martyrs. Sous la Révolution française, à cause de leur sacerdoce, ils furent détenus, dans des conditions inhumaines, sur un bateau négrier, où ils achevèrent leur martyre.
Martyrologe romain


Croix de galets, île Madame.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pontons_de_Rochefort
http://www.foi-et-contemplation.net/amis/pretres/pretres-deportes/Hist-Pretres-Refrac.php
http://fr.metapedia.org/wiki/Les_pontons_de_Rochefort
http://fr.wikipedia.org/wiki/Clerg%C3%A9_r%C3%A9fractaire



Saint Dieudonné Cordonnier à Rome (6ème s.)
Il était cordonnier de son état et avait eu, pour voisin, le futur pape saint Grégoire le Grand. C'est par celui-ci que nous savons que, chaque samedi, saint Dieudonné allait porter aux pauvres ce qu'il avait gagné durant la semaine à leur intention.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_le_Grand



Saint Dinault (5ème s.)
Martyr en Beauvaisis. Il n'était encore qu'un enfant quand les Huns le trouvèrent au bord d'une fontaine où il puisait l'eau pour sa famille. Ils l'interrogèrent sur sa religion et le décapitèrent tandis qu'il confessait sa foi en Jésus-Christ.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beauvaisis



Bienheureux François Drzewiezcki et Édouard Grzymala prêtres polonais gazés au camp de Dachau (+ 1942)


Edouard Grzymala et François Drzewiezcki prêtres polonais gazés au camp de Dachau béatifiés le 13 juin 1999 à Varsovie par Jean-Paul II
- Homélie.
http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/travels/documents/hf_jp-ii_hom_19990613_beatification_fr.html

Au camp de concentration de Dachau en Bavière, l’an 1942, les bienheureux François Drzewiezcki et Édouard Grzymala, prêtres et martyrs, le premier, de la Petite Œuvre de la divine Providence, le second, du diocèse de Vladislava. Quand la Pologne fut occupée par le régime nazi dans la seconde guerre mondiale, ils furent déportés en Allemagne et mis à mort dans une chambre à gaz.
Martyrologe romain

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Dachau



Saint Héron le Philosophe (4ème s.)

Le concile de Nicée condamnant Arius

Originaire d'Alexandrie, il préférait l'Evangile aux données philosophiques qu'il avait apprises. Il était apprécié pour sa pudeur, sa modestie, sa douceur. Au moment de l'hérésie d'Arius, il défendit avec courage la vérité, enseignant que la véritable Unité se trouve dans la trinité des Personnes divines. Ce pourquoi, il connut la prison, les flagellations et l'exil. Il en revint, sans cesser de clamer la vérité de la vraie Philosophie.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arius_(pr%C3%AAtre)



Saint Hugues de Montaigu (+ 1135)


Abbaye Saint-Germain d'Auxerre

Moine de Cluny, il fut élu abbé de Saint Germain d'Auxerre, puis évêque de cette ville. Il favorisa l'Ordre cistercien naissant.


Salle capitulaire de l'abbaye de Saint-Germain

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%A9v%C3%AAques_d%27Auxerre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Saint-Germain_d%27Auxerre



Bienheureux Joseph, Jean et Pierre prêtres et religieux martyrs près de Valence lors de la guerre civile espagnole (+ 1936)


Béatifiés le 11 mars 2001 avec José Aparicio et 232 compagnons - en espagnol.
http://www.vatican.va/news_services/liturgy/saints/ns_lit_doc_20010311_sanz-compagni_sp.html

À El Saler, près de Valence en Espagne, l’an 1936, le bienheureux Joseph Toledo Pellicer, prêtre et martyr dans la persécution déchaînée contre l’Église au cours de la guerre civile et à Valence même, le bienheureux Jean Martorell Soria, prêtre salésien et martyr. Avec eux on commémore aussi le bienheureux Pierre Mesonero Rodriguez, religieux salésien, martyrisé, un jour inconnu, au bourg de Vedat de Torrent, dans la région de Valence.
Martyrologe romain

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_civile_espagnole
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_de_la_guerre_d%27espagne
http://www.conferenciaepiscopal.es/santos/martires.htm



Saint Malchus Evêque-abbé de Lismore (12ème s.)


Lismore dans les îles Hébrides en Ecosse.

Saint Malachie passa quelque temps d'étude sous sa direction.
http://nominis.cef.fr/contenus/saints/40/Saint-Malachie-d-Armagh.html

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lismore_(%C3%89cosse)



Saints martyrs d’Alexandrie martyrs en Egypte (+ 258)
Commémoraison des saints martyrs d’Alexandrie, qui, en 258, durant la persécution de Valérien sous le préfet Émilien, furent longtemps soumis à divers tourments d’une cruauté inouïe et obtinrent, par divers genres de mort, la couronne du martyre.
Martyrologe romain



Sainte Philomène martyre


A-t-elle ou non existé ? l'histoire de son culte est toute simple. A l'époque du saint Curé d'Ars, on inventoriait les catacombes romaines. Un jour, les archéologues trouvèrent une plaque portant l'insigne du martyre, une palme, et un nom en grec, qui était la langue romaine de l'époque : "Philoména". On en conclut que cette tombre, ce "loculus" creusé dans la pierre avait reçu le corps d'une martyre, sans aucun doute sainte, et donc sainte Philomène. On écrivit sa mort à la lumière des "Actes" qui racontent d'autres martyres. Et le culte se répandit. Le saint Curé d'Ars pria cette sainte revenue d'actualité.
Mais à quelque temps de là, on retrouva l'autre partie de la plaque et cela donnait "Philomena theou" - "Aimée de Dieu".
Il y avait bien une martyre, mais ce n'était pas son nom. Comme bien d'autres, Barbara, Christian, René, Christophe... il restera un nom de situation : une barbare chrétienne, le chrétien, le rené au baptême, le porte-Christ par la grâce, "l'aimée de Dieu jusqu'à la mort".
L'Eglise l'a retirée du calendrier en 1961, mais la martyre des catacombes a bien existé et puisqu'elle a exaucé le Curé d'Ars, pourquoi ne nous exaucerait-elle pas ?


Autres liens:
Martirologio (site du Vatican)
http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_academies/cult-martyrum/martiri/009.html
Santa Filomena di Roma:
http://translate.google.com/translate?hl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.santiebeati.it%2Fdettaglio%2F65825

Mark Miravalle, S.T.D. "Statut ecclésial actuel de la dévotion à sainte Philomène"
Un internaute, membre de son Archiconfrérie, nous signale les dates suivantes: Fête liturgique le 11 août - 25 mai 1802 - Découverte des reliques - 30 janvier 1837 - Canonisation par le pape Grégoire XVI
http://maranatha.mmic.net/Statut.htm

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte_Philom%C3%A8ne
http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2009/08/10/index.htmlBas de page



Sainte Plectrude (8ème s.)


vénérée en Belgique.
Sainte Plectrude, épouse de Pépin de Herstal, parente de saint Hubert et comme lui native d'Aquitaine, fidèle de saint Bérégise, remarquable par ses vertus et fondatrice de l'église Saint-Pierre à Xhignesse dans les Ardennes belges.
A lire aussi: ..."Au 7e siècle, le lieu s’appelait Andage: une communauté de religieux s’était établie dans une clairière au coeur du massif ardennais. Pépin II de Herstal et son épouse Plectrude leur avaient confié un territoire très étendu pour y construire un monastère"...
Dimanche Express, l'hebdomadaire catholique de Belgique francophone, 27 août 2006 Saint-Hubert.
http://www.catho.be/ftp/paroisses/DimancheNet/dim_express/dim_express_31_06.pdf

Tropaire de sainte Plectrude Ton 4:

Vénérable sainte Plectrude,
Modèle des épouses Chrétiennes,
Tu as reçu du Ciel un message
T'enjoignant de bâtir un saint monastère,
Et au coeur de la forêt d'Ardenne
S'éleva par tes ordres un refuge de paix
Où la gloire du Seigneur fut sans cesse chantée.

Voir aussi:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plectrude



Les Églises font mémoire…

Anglicans : Laurent, diacre à Rome, martyr

Catholiques d’occident : Laurent, diacre et martyr (calendrier romain et ambrosien) ; Sixte et Laurent, martyrs (calendrier mozarabe)

Coptes et Éthiopiens (4 misra/nahasë) : Ezéchias (VIIIe-VIIe s. av. J.-C.), fils d’Achaz (Église copte)

Luthériens : Destruction de Jérusalem (70) ; Laurent , martyr à Rome

Maronites : Laurent, martyr

Orthodoxes et gréco-catholiques : Sixte II, pape de Rome, Laurent , archidiacre, et Hippolyte, martyrs ; Synaxe des saints de Tambov (Église russe)
http://calendrier.egliseorthodoxe.com/sts/stsaout/aout10.html

Syro-occidentaux : Début du jeûne de la bienheureuse Vierge Marie

Syro-orientaux : Laurent, diacre et martyr (Église malabar)

Vieux Catholiques : Laurent, martyr

 

Publié dans Calendrier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article